Quelles sont les limites de l’étiopathe ?

Les limites de l’étiopathie sont bien définies. Si votre pathologie ne rentre pas dans le champ d’action de l’étiopathe, vous serez réorientés vers un médecin ou un thérapeute qui vous proposera un traitement plus adapté.

Quelles sont les pathologies qu’un étiopathe ne peux pas prendre en charge ?

L’étiopathe est impuissant lorsque que votre corps présente une lésion structurale sévère.

Dans des cas de figure comme la rupture d’un ligament, une importante déformation articulaire, une déchirure musculaire, l’étiopathie pourra, au mieux, soulager temporairement certaines douleurs.

Une infection bactérienne ou virale aiguë ne pourra pas être prise en charge par un étiopathe. Si le traitement étiopathique évite la récidive de nombreuses infections chroniques (angines, otites, rhino-pharyngites, sinusites à répétitions) il ne se substituera jamais à une antibiothérapie si elle est nécéssaire lors d’une infection aiguë.

L’étiopathe ne peux pas intervenir sur les pathologies inflammatoires rhumatismales telles que la spondylarthrite ankylosante, la polyarthrite rhumatoïde ou un lupus érythémateux disséminé. Il pourra cependant soulager les douleurs résiduelles apparues suite à une crise inflammatoire.

Les troubles résultants d’une dysfonction avancée d’un organe (insuffisance hépatique, rénale, cardiaque…) ainsi que les pathologies graves telles que le diabète, le cancer, les syndrômes neurologiques tels que la maladie d’Alzheimer, Parkinson…ne relèvent pas de l’étiopathie.

Florent Martinet, étiopathe peut cependant agir dans le cadre de maladies en dehors des limites de l’étiopathie afin de soulager certaines douleurs résiduelles (exemple : troubles digestifs suite à une chimiothérapie etc…).

Florent Martinet

Étiopathe

4 rue de Hanovre 75002 Paris

1 rue du Temple 78300 Poissy