Quelle est la conduite à tenir face à une douleur thoracique ?

Consultez votre médecin ! Toute douleur thoracique nécessite un avis médical.

Après avoir éliminé une cause cardiaque, pulmonaire, mammaire ou gastrique, votre médecin évoquera le diagnostic de « névralgie intercostale ».

Littéralement, ce terme signifie « douleur d’un nerf intercostal ».

Quels sont les symptômes de la Névralgie Intercostale ?

  • La douleur est unilatérale dans 70% des cas.
  • La douleur se ressent sur le trajet d’un des douze nerfs intercostaux.
  • Celle-ci est fréquemment majorée par une inspiration profonde, la position assise ou la position allongé.
  • La douleur est lancinante et peut être ressentie comme une brûlure ou comme un coup d’électricité.
  • La douleur thoracique peut se répercuter au niveau du dos, entre les omoplates.
  • Ces symptômes sont parfois associés à des sensations d’oppression thoracique voire d’angoisse.

Les différents territoires des nerfs intercostaux

Quelles sont les causes de la névralgie Intercostale ?

  • La cause majeure de l’inflammation du nerf intercostal est un blocage d’une vertèbre thoracique au niveau de sa jonction avec la côte.
  • Ce blocage peut faire suite à une chute ou s’installer progressivement suite à de mauvaises postions prolongées pendant le sommeil, pendant une activité sportive ou au travail.
  • Ce blocage va irriter l’un des 12 nerfs intercostaux en fonction de la zone du thorax ou il s’est formé. Ainsi, cette irritation sera la cause de l’inflammation du nerf intercostal. La douleur thoracique suivant la côte, la raideur musculaire et les éventuelles sensations d’oppression sont des conséquences du blocage.
  • Un fois le blocage constitué, le stress, certaines positions ou certaines activités peuvent réveiller la douleur intercostale. Néanmoins, il faut noter que ces facteurs ne sont pas la cause directe de la névralgie mais seulement des éléments aggravants !

Quels sont les traitements classiques proposés pour traiter les douleurs thoraciques ?

Les traitements médicamenteux comme la prise d’anti-inflammatoires ne font que masquer temporairement les symptômes.

Il en va de même pour la majeure partie des traitements effectués par les kinésithérapeutes  ou les ostéopathes.

Ceux-ci consistent souvent à ne détendre que les tensions musculaires sans toucher à la réelle cause de la névralgie intercostale : le blocage articulaire.

Réduire les situations stressantes et corriger ses postures vont réduire l’intensité des douleurs. Cependant, le blocage, réelle cause de la douleur, est toujours présent.

Il fera à nouveau parler de lui au moindre manquement.

L’action de l’étiopathe : traiter la cause du problème !

L’étiopathie est une thérapie manuelle spécialisée dans le traitement des névralgies.

Petite soeur de l’ostéopathie, elle se distingue de cette pratique en effectuant un traitement manuel doux, précis et ciblé sur la cause de la névralgie.

Le traitement étiopathique d’une névralgie intercostale consiste à libérer tout en douceur le blocage articulaire qui enflamme le nerf.

Une prise en charge précoce est vivement conseillée afin de maximiser la rapidité de la récupération.