LE REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN PEUT-IL ÊTRE TRAITÉ PAR UN ÉTIOPATHE ?

Le reflux gastro-oesopahgien (ou RGO) se définit par le passage d’une partie du contenu de l’estomac vers l’oesophage.

C’est un motif de consultation fréquemment retrouvé dans les cabinets d’étiopathie. 

QUELS SONT LES SYMPTÔMES DU RGO ?

Le pyrosis est le symptôme le plus fréquent : il s’agit d’une sensation de brûlure acide ressentie en arrière du sternum.

Le reflux gastro-oesophagien est également responsable de douleurs gastriques dont la survenue après le repas, pendant la nuit ou suite à un changement de posture est évocateur.

Parfois, le patient peut également ressentir des douleurs dorsales, une sensation d’avoir mal au coeur ou même des signes ORL.

Ceux-ci se manifestent souvent sous la forme d’une douleur à la gorge accompagnée d’une voix enrouée matinale et d’une légère toux.

Principaux symptômes du RGO

QUE FAIT LA MÉDECINE POUR TRAITER UN RGO ?

Le traitement classique consiste à soulager les symptômes par l’administration de médicaments IPP (inhibiteurs de la pompe à protons).Ce traitement permet de réduire l’acidité gastrique. Celle-ci n’étant qu’un symptôme, la prise de médicaments IPP ne fait que soulager temporairement les douleurs.

Dès que l’on arrête le traitement les brûlures réapparaissent.

Dans le cas d’une sur-infection par un hélicobacter pylori, le traitement sera combiné à une prise d’antibiotiques.

Si l’atteinte est importante, une fibroscopie peut mettre en évidence une gastrite ou une oesophagite.

QUELLE EST L’ANALYSE DE L’ÉTIOPATHE SUR LA CAUSE DU RGO ?

Dans la plupart des cas, le reflux gastro-oesophagien est causé un trouble de la vidange de l’estomac.

Le sphincter de sortie de l’estomac (le pylore) est fermé, le bol alimentaire se retrouve alors « piégé » dans l’estomac.La pression devenant de plus de plus importante, le bol alimentaire se retrouve alors propulsé vers l’oesophage.

La présence d’une hernie hiatale, anomalie fréquente, n’est pas la cause du reflux mais peut être un facteur d’aggravation du RGO.

LE PYLORE

Pourquoi le pylore (sphincter de sortie de l’estomac) se retrouve-il fermé ?

Le pylore ne se ferme jamais totalement mais peut se retrouver plus contracté que la normale pour diverses raisons.

Il s’agit souvent d’un spasme causé par le stress, une intolérance ou un excès alimentaire, une prise de médicaments agressants la paroi gastrique ou une hyperactivité du système nerveux sympathique.

Ce spasme est souvent douloureux et est souvent décrit comme une boule au ventre.

QUE FAIT L’ÉTIOPATHE POUR TRAITER UN RGO ?

Ainsi, pour traiter la cause la plus fréquente du reflux gastro-oespahgien, l’étiopathe va libérer le sphincter pylore.

Il s’agit de relancer la dynamique de l’estomac. L’étiopathe va décongestionner la zone épigastrique à l’aide de manœuvres abdominales spécifiques, douces et indolores.

Votre étiopathe vérifiera ensuite la zone d’émergence des nerfs de l’estomac. Ceux-ci peuvent se trouvés irrités et déclencher ainsi une hyperactivité de votre système nerveux sympathique responsable des spasmes.

La prise en charge précoce par votre étiopathe est vivement conseillée afin de maximiser l’efficacité du traitement.

Quand la prise en charge est tardive, l’évolution du trouble a pu abîmer les tissus gastriques et oesophagien. Cela peut se traduire par la présence d’un ulcère.Dans ce cas de figure, la prise en charge étiopathique garde toute son utilité. Le travail de l’étiopathe freinera son évolution et permettra à la muqueuse gastrique de se réparer.